Amy Alexander & Annina Rüst // Amy Alexander est une artiste audiovisuel qui après maintes experimentations de films, vidéo produit aujourd’hui des nouveaux projets orientés art numérique. Elle est également prof d’Art visuel à l’université de Californie. Sa particularité ? elle sait rapprocher culture populaire et Art.

Annina Rüst est une artiste multimédia elle produit toutes sortes d’objets électroniques –  activisme﹎féminisme﹎algorithme﹎données﹎électricité ﹎politique & pop culture sont des thématiques qu’elle aime explorer avec ses projets, ceux-ci font d’ailleurs l’objet d’articles de fond dans des magazines type Wired et le New York Times. Son travail a reçu de nombreuses récompenses. Elle est aussi prof au College of Visual & Performing Arts à la Syracuse university.

 

Ensemble elles ont pensé et réalisé l’installation Discotrope : The Secret Nightlife of Solar Cells est une performance audiovisuelle qui fonctionne comme un zoetrope composée d’une boule à facettes, de cellules photovoltaïques & d’images de personnes effectuant une danse devant une caméra.

Le principe est de faire refléter ces images sur les murs, les gens, les sols, les surfaces situés près de la boule.
Projetées sur les cellules solaires les images sont réfléchies et procurent également une énergie électrique qui fait tourner la boule.
A l’aide d’une intervention humaine sur la vidéo (changement des contrastes, des couleurs…) cela impacte  la vitesse de rotation de la boule et permet de créer une sorte de chorégraphie en donnant l’illusion que les personnes des vidéos se déplacent dans l’espace.

Chaque performance est unique grâce à la compositrice Cristyn Magnus qui est à l’origine des sons dédiés à l’installation.

Disco is still alive !

Rien de tel qu’une explication par les 2 initiatrices et makers de l’installation!

Comments

comments